20 M€ pour l’un des plus importants marchés de rénovation énergétique en outre-mer

Source: Republic of France in French
La République française a publié la déclaration suivante:

Ce projet clé illustre la volonté d’équilibre territorial de la relance, en répartissant les projets de rénovation énergétique de France relance sur l’ensemble du territoire.

4 214 projets en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments de l’Etat avaient été sélectionnés en décembre 2020 dans le cadre de France relance, pour un investissement historique de 2,7 milliards d’euros. Le Gouvernement se félicite aujourd’hui de la signature prochaine de l’un des plus importants marchés (20 M€) de rénovation énergétique en outre-mer, sur le site multi-occupants de La Providence à Saint-Denis de la Réunion. Ce projet fait partie des 108 opérations de plus de 5 M€ retenues à l’occasion de l’appel à projets.

Il s’agit essentiellement d’assurer la réhabilitation énergétique et technique de trois bâtiments existants, sur un site déjà occupé notamment par la DAAF (direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) du parc de La Providence. Le projet permet l’intégration de plusieurs nouveaux services administratifs dont la DEAL (direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement), la DIECCTE (direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), l’Office français de la Biodiversité (OFB) et le Parc national de la Réunion.

 

L’objectif de ce projet est triple :
 

  • établir une large mutualisation entre services (salles de réunions, archives…) et un cadre de travail sûr, moderne, et adapté sur le plan environnemental et en termes de modularité des espaces de travail pour les agents ;
     
  • réduire significativement les consommations énergétiques (58 %) liées à la climatisation, par une isolation thermique des toitures (neuf et existant) et des façades, la mise en place de protections solaires des baies, la rénovation des équipements Ventilation-Climatisation et la mise en oeuvre de dispositifs de contrôle ou de gestion technique active des équipements ;
     
  • favoriser la relance de l’économie locale en favorisant une reprise rapide de l’activité du secteur du bâtiment au bénéfice de tous (artisans, TPE et PME notamment), la création d’emplois (20 000 à 30 000 emplois attendus dans la filière de la rénovation énergétique).

 

Respecter l’équité territoriale

« Conformément au principe d’équité territoriale de France relance, nous avons veillé à ce que les projets de relance soient répartis sur l’ensemble du territoire français et notamment en outre-mer. Ainsi, 287 projets de rénovation énergétique ont été retenus en outre-mer pour un total de près de 161 M€. La signature aujourd’hui de l’un des plus importants marchés de rénovation énergétique en outre-mer pour 20 M€ à Saint-Denis de la Réunion illustre la rapidité de mise en œuvre du plan de relance ».
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et la Relance

 

L’écologie, clé du développement des outre-mer

Comme l’a rappelé à cette occasion Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer : « France relance fait de l’écologie un levier de reprise et de transformation de nos économies. Ce projet à La Réunion s’inscrit pleinement dans cette ambition et illustre le fait que les Outre-mer sont aux avant-postes des défis de demain, en premier lieu la transition écologique. »

Le ministre a ajouté que 60 M€ seront investis dans la rénovation énergétique des bâtiments à La Réunion (bâtiments de l’État, des collectivités, ou des particuliers avec MaPrimeRenov)« déclinaison concrète des 243 M€ de crédits territorialisés » attribués au territoire, auxquels s’ajoutent les appels à projets et mesures mis en place au niveau national.